Alfred de Vigny

Maladie terrible qui se saisit surtout des âmes jeunes, ardentes et toutes neuves à la vie. Ce mal, c’est la haine de la vie et l’amour de la mort ; c’est l’obstiné suicide.

Maladie terrible qui se saisit surtout des âmes jeunes, ardentes et toutes neuves à la vie. Ce mal, c’est la haine de la vie et l’amour de la mort ; c’est l’obstiné suicide.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz