Jean de La Bruyère

On guérit comme on se console : on n’a pas dans le coeur de quoi toujours pleurer et toujours aimer.

On guérit comme on se console : on n’a pas dans le coeur de quoi toujours pleurer et toujours aimer.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz