Otez l’amour-propre de l’amour, il en reste trop peu de choses.

Otez l’amour-propre de l’amour, il en reste trop peu de choses.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de