Emile Michel Cioran

Je ne lirai plus les sages. Ils m’ont fait trop de mal. J’aurais du me livrer à mes instincts, laisser s’épanouir ma folie. J’ai fait tout le contraire, j’ai pris le masque de la raison, et le masque a fini par se substituer au visage, et par usurper

Je ne lirai plus les sages. Ils m’ont fait trop de mal. J’aurais du me livrer à mes instincts, laisser s’épanouir ma folie. J’ai fait tout le contraire, j’ai pris le masque de la raison, et le masque a fini par se substituer au visage, et par usurper

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz