Marcus Garvey

Le hasard n’a jamais encore satisfait les espoirs d’un peuple qui souffre.

Le hasard n’a jamais encore satisfait les espoirs d’un peuple qui souffre.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de