On ne paie jamais trop cher le privilège d’être son propre maître.

On ne paie jamais trop cher le privilège d’être son propre maître.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz