William Beveridge
L’esprit humain apprécie aussi peu les idées bizarres que le corps les protéines étranges et il leur résiste avec la même énergie.

L’esprit humain apprécie aussi peu les idées bizarres que le corps les protéines étranges et il leur résiste avec la même énergie.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz