Quand l’homme regarde la femme, il voit d’un oeil sa moitié et de l’autre sa rivale. La femme voit d’un oeil ou de l’autre, son appui et son maître, même quand elle se croit affranchie.

Quand l’homme regarde la femme, il voit d’un oeil sa moitié et de l’autre sa rivale. La femme voit d’un oeil ou de l’autre, son appui et son maître, même quand elle se croit affranchie.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de