La femme n’a, en somme, devant la millénaire inconscience de l’homme, qu’une alternative la souffrance ou le durcissement.

Paule Saint-Onge

Citation en image