Pierre Guénette
On a beau méditer, le souvenir d’un ami fait pousser parfois dans le coeur le plus serein un brin de nostalgie. C’est une herbe qu’on ne doit pas cultiver en trop grand quantité car elle rend l’âme triste.

On a beau méditer, le souvenir d’un ami fait pousser parfois dans le coeur le plus serein un brin de nostalgie. C’est une herbe qu’on ne doit pas cultiver en trop grand quantité car elle rend l’âme triste.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de