Natalie Barney
Pourquoi plaindre toujours Prométhée et jamais le vautour L’acharnement de cet oiseau de proie, avec le foie pour seul plat de résistance, sa fidélité à la douleur d’autrui, ont pourtant quelque chose de troublant comme un amour.

Pourquoi plaindre toujours Prométhée et jamais le vautour L’acharnement de cet oiseau de proie, avec le foie pour seul plat de résistance, sa fidélité à la douleur d’autrui, ont pourtant quelque chose de troublant comme un amour.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de