Friedrich Nietzsche

Je suis trop fier pour croire qu’un homme m’aime. Cela supposerait qu’il sache qui je suis.

Je suis trop fier pour croire qu’un homme m’aime. Cela supposerait qu’il sache qui je suis.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de