Nous vivons en un temps où l’amour se fait vite, c’est à dire mal. La faute en est aux affaires, aux automobiles et aux fermetures éclair.

Nous vivons en un temps où l’amour se fait vite, c’est à dire mal. La faute en est aux affaires, aux automobiles et aux fermetures éclair.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de