Georg Christoph Lichtenberg
Il en est de l’esprit comme de la musique ; plus on l’entend, plus on exige de subtiles nuances.

Il en est de l’esprit comme de la musique ; plus on l’entend, plus on exige de subtiles nuances.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz