Alberto Moravia
L’amour propre est une curieuse bête, qui peut dormir sous les coups les plus cruels et puis s’éveille, blessé à mort, par une simple égratignure.

L’amour propre est une curieuse bête, qui peut dormir sous les coups les plus cruels et puis s’éveille, blessé à mort, par une simple égratignure.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de