Guillaume Apollinaire

Le plus beau triomphe de l’écrivain est de faire penser ceux qui peuvent penser.

Le plus beau triomphe de l’écrivain est de faire penser ceux qui peuvent penser.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz