François Mauriac

Comme on dit ‘faire l’amour’, il faudrait pouvoir dire ‘faire la haine’. C’est bon de faire la haine, ça repose, ça détend.

Comme on dit ‘faire l’amour’, il faudrait pouvoir dire ‘faire la haine’. C’est bon de faire la haine, ça repose, ça détend.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de