- Livre: Je parts... mais je reviendrai
Les paroles d’un désespéré, les passereaux les emportent la-bas, au fond, derrière les montagnes. Personne n’entend, personne ne sait.

Les paroles d’un désespéré, les passereaux les emportent la-bas, au fond, derrière les montagnes. Personne n’entend, personne ne sait.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz