Marie-Pier Charron
Les échecs finissent toujours par s’effacer. L’amour lui, ne cesse de grandir et de fructifier.

Les échecs finissent toujours par s’effacer. L’amour lui, ne cesse de grandir et de fructifier.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de