Auteur inconnu
il faut de la tristesse pour comprendre la joie, du bruit pour appriécier le silence et l’absence d’une personne pour s’apercevoir du manque de sa présence.

il faut de la tristesse pour comprendre la joie, du bruit pour appriécier le silence et l’absence d’une personne pour s’apercevoir du manque de sa présence.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz