Je n’ai pas peur de la mort. Je ne crois pas avoir commis ou fait du mal autour de moi au point de craindre le châtiment. Evidemment, on a tous plus ou moins une mauvaise ou bonne conduite, mais je crois que si on compense et si on fait le tout avec sincérité, je n’ai pas l’impression que quand on se présente devant le grand juge, si on a la conscience tranquille, qu’on ait quelque chose à craindre. Je n’ai jamais été déçu par l’amour. Mes amants m’ont apporté une grande expérience. Je ne regrette rien de ce que j’ai.